La famine thérapeutique dans les maladies du système nerveux

Maladies du système nerveux dans lesquelles le jeûne est indiqué:

- les maladies du système nerveux périphérique: radiculite, névrite, polynévrite, les conséquences d'un traumatisme de la colonne vertébrale, etc .;

- les conséquences des lésions cranio-cérébrales / commotions cérébrales et contusions du cerveau /;

- Conséquences des neuroinfections / méningites transférées de diverses étiologies /;

- les conséquences des troubles de la circulation cérébrale;

- dystonie végétative-vasculaire avec crises de migraine, maux de tête d'étiologies diverses;

- névroses, états dépressifs, schizophrénie léthargique;

Il y a une expérience positive dans le traitement de ces maladies terribles comme la sclérose en plaques, en particulier dans ses premiers stades. Voici ce que GA écrit à ce sujet. Wojtowicz dans son livre « vous guérir » -.... « Sur la partie du système nerveux central des changements suivants ont été observés dans la RTD progressivement entre RTD sommeil normal disparaissent des maux de tête à 4-5 jour RTD note d'euphorie (le bien-être mental), même sombre, pluvieux temps commence à sembler favorable à l'homme, les gens autour d'eux -. Si le traitement kinder, le patient est souvent réactive est entrée en arguments non essentiels, provoquant des conflits entre le jeûne dosées, en règle générale, pas exception est observée péri. od pic acidose, au cours de laquelle les symptômes de l'irritabilité, la nervosité peut se manifester, mais dans quelques heures ou jours passent.

Следует оговориться, что нормализация состояния центральной нервной системы наблюдается намного быстрее при условии, если больному создаётся спокойная обстановка, если сам больной не нарушает режима, предусмотренного лечебным голоданием, не курит во время лечения, не занимается приготовлением пищи, избегает надевать на себя синтетическую одежду и т. д. В противном случае может наблюдаться бессонница, раздражительность, могут возобновиться головные боли, слабость, сердцебиение, душевные расстройства и т. д. При длительном ощущении запахов пищи у отдельных больных может отмечаться раздражительность, потеря сна. Настроение, состояние центральной нервной системы к 10 дню голодания стабилизируется, даже если больной допустил небольшие погрешности в проведении режима РДТ. У отдельных больных, у которых до лечения была упорная бессонница, кошмарные сновидения, выраженная раздражительность, процесс окончательной нормализации сна и состояния центральной нервной системы может запаздывать даже до 15–17 дня лечебного голодания. Демонстративен следующий пример: больной И-н, 45 лет, диагноз: ишемическая болезнь сердца, нестабильная стенокардия, атеросклеротический кардиосклероз, атеросклероз аорты мозговых и коронарных артерий, гипертоническая болезнь II ст., выраженный астеноневротический синдром. Несмотря на проводимое комплексное медикаментозное лечение в больнице скорой медицинской помощи г. Минска в 1980 году, улучшение самочувствия не наблюдалось. Беспокоили упорные боли в области сердца, головные боли, кошмарные сновидения, бессонница (спал не более часа в сутки). Взят на лечебное голодание по просьбе заведующей отделением. С каждым днём голодания сон улучшался всего на 0,5–1 часа в сутки, страшные сновидения постепенно исчезли. На 6 дне голодания в двухместную палату, где проводил РДТ больной, был помещён другой пациент, С-в, 58 лет, с диагнозом гипертоническая болезнь III ст., состояние после перенесённого ишемического инсульта, ожирение V ст. Новый больной также согласился на курс РДТ, но первые дни голодания ещё продолжал по ночам храпеть, что беспокоило соседа по палате, у которого ещё сохранялась по ночам бессонница. На 9 день голодания больной И-н не выдержал храпа соседа и неоднократно включал приёмник для того, чтобы разбудить больного-храпуна. В результате произошёл ночной конфликт с дракой. Назавтра встал вопрос о выписке обоих больных из стационара за нарушение больничного режима. Лечащий врач уладил конфликтную ситуацию с заведующей отделением и разрешил продолжать обоим пациентам лечебное голодание. Храп на 3–4 день голодания прошёл, и метод РДТ был успешно завершён. Полная нормализация сна произошла у больного И-на только на 17 день голодания. В этот день больной сам проявил инициативу, зашёл в кабинет к лечащему врачу и как бы исповедался перед ним. Болезни его начались тогда, когда он, уже в немолодом возрасте, решил оставить свою семью ради другой женщины. Но постепенно и с этой женщиной возникли конфликтные ситуации. Затем они стали учащаться не работе, среди окружающих его людей. Он стал несдержанным, вступал в спор при любом решении вопроса в быту, на работе. Совершенно разадаптировался к стрессовым ситуациям и, в конце концов, серьёзно заболел. Глубоко осознав, что причина его жизненных неудач в нём самом, и справившись с самим собой, благодаря повторным методам дозированного голодания, этот пациент глубоко остался верен убеждению в силу РДТ, профилактически повторяет голодание, возвратился к прежнему образу жизни, к семье, но больше ни разу не появился у лечащего врача. Такие больные почему-то стесняются своего прежнего заболевания.



Après le premier cycle de RDT et, de plus, après une famine médicale répétée chez les patients, un état de bien-être à long terme vient de l'activité mentale du cerveau. Les patients deviennent plus actifs dans la vie familiale et sociale. Chez les hommes, la puissance sexuelle est restaurée. Les femmes à la ménopause peuvent à nouveau reprendre leurs règles normales. Les patients sont rarement en conflit pour des bagatelles et ne réagissent pas aussi douloureusement aux remarques des autres. Autrement dit, l'intolérance envers les autres disparaît et les capacités d'adaptation du patient face aux situations stressantes sont rétablies. Nous pouvons affirmer que le RDT est l'adaptogène le plus parfait pour les situations stressantes.

Un point très important est l'humeur psychologique du patient pour la famine thérapeutique, qui est fournie non seulement par des médecins spécialistes, mais aussi par les patients eux-mêmes. B. toxicomanes, années 42, de Kiev, dit l'auteur, le médecin traitant qu'après la première année, il est apparu dans la société est resté toxicomanes TDR toute la nuit sans toucher la drogue, et donc conduit à se demander autour de lui « amis » . Après cela, il a suivi son exemple avec un patient avec la même maladie S., années 34. Chacun d'eux peut mener une telle méthode fractionnaire de famine curative par leurs propres moyens. Il suffit de savoir que la période la plus difficile pour eux est le premier jour de la faim. Les psychiatres ont prédit le développement de tels patients soi-disant. syndrome d'abstinence, associé à l'abolition de la drogue, mais il ne s'est pas manifesté dans la famine. En passant, il est strictement interdit de s'asseoir près de toxicomanes qui prennent des médicaments après qu'une personne s'est débarrassée de cette maladie.

Les terminaisons périphériques du système nerveux sont également traitées avec succès par la méthode de la famine dosée. Chez les patients atteints de radiculite discogène, l'ostéochondrose, tout d'abord le syndrome de la douleur disparaît, la névrite secondaire cesse de perturber.

Patient S., 43 ans, de Vitebsk, après avoir subi une blessure grave de la colonne vertébrale sont restés douleur dans la colonne lombaire-thoracique pendant de nombreuses années. Le patient a été forcé de prendre des analgésiques tous les jours. Au cours du premier cycle de RDT, le syndrome douloureux n'a complètement disparu que le jour du jeûne 8. Après ce cours de faim, le syndrome de la douleur a repris, mais n'était pas si intense, insupportable, de sorte que le patient a seulement réussi à prendre le médicament de la momie. Après les deuxième et troisième cycles de traitement, il y avait un effet anesthésique persistant. Le syndrome de la douleur n'est pas revenu, malgré le fait que la déformation de la colonne vertébrale a persisté.

Au patient Zh-wu 30 années (diagnostic: ostéoarthrose des articulations de la hanche, hypertension, obésité IV siècle) il était difficile au début du premier cours du RDT de se déplacer. Mélange le syndrome de la douleur, le mouvement limité dans les articulations et l'excès de poids. Peu à peu, le mode moteur pour 10 jour de jeûne a été augmenté à 15 km par jour, le syndrome de la douleur a disparu. Au cours de trois cycles de RDT, le poids du patient a diminué de manière significative (par 30 kg), la tension artérielle normalisée. Après des cours répétés de famine dosée, le patient a finalement récupéré, a maintenu le régime moteur, a commencé à courir. Le volume des mouvements dans les articulations est revenu à la normale. Il est recommandé des cours préventifs annuels RDT.

L'effet thérapeutique-prophylactique prononcé est observé avec les conséquences à long terme du traumatisme cranio-cérébral et de l'épilepsie traumatique. Avec la forme congénitale de l'épilepsie, il n'y a pas toujours une rémission persistante de la maladie.

Dans la pratique de l'auteur, il y avait un cas de guérison clinique du patient G-ts, années 65, d'une maladie neurologique très grave - syringomyélie.

Des difficultés importantes dans la réalisation du jeûne sont vécues par les patients atteints de sclérose en plaques. Cependant, dans certains cas, cette catégorie de patients a également eu une rémission de la maladie.

Le traitement des patients atteints de schizophrénie qui prennent des médicaments antipsychotiques pendant une longue période, au moins de façon prospective par rapport aux malades malolechennymi. Chez eux sur le sommet acidose des TDR on peut montrer les symptômes de la violation de la mentalité. De tels patients deviennent parfois incontrôlables durant cette période. Le traitement de cette maladie nécessite des conditions stationnaires. C'est le contingent le plus complexe pour le traitement par la méthode du jeûne dosé. Son utilisation dans les premiers stades de la maladie permet une rémission généralement stable ou la guérison clinique. Apparemment, avant de prescrire des antipsychotiques pour les patients souffrant d'une maladie mentale, ainsi que d'autres agents qui agissent sur les cellules du cerveau, il est nécessaire d'effectuer 2-3 cours de RDT, et seulement s'il n'y a pas d'effet sur le dosage de la famine, il est logique d'utiliser des méthodes médicales moins avancées de traitement. "

Affamé, une personne se déconnecte de tous les facteurs externes et concentre toute son attention et tous ses pouvoirs sur lui-même. Vous verrez par vous-même comment les problèmes qui semblaient significatifs, simplement énormes, deviennent de la famine dans rien. De nombreux patients notent que le jeûne pour une période de 10-14 jours les remplace par un mois complet de vacances quelque part dans le sanatorium. Je ne connais pas d'autre méthode dans laquelle la psyché humaine serait tellement restaurée et fortifiée, retournant à son état naturel et sain.

En conclusion, vous pouvez sans risque dire que si vous avez un problème insoluble apparent - affamé une semaine et vous verrez ce que c'est vraiment!

Voir aussi: la famine dans les maladies du système musculo-squelettique

Chinois (traditionnel)EnglishFrançaisAllemandItalienPolonaisPortugaisRusseEspagnol